Problèmes

Un Système Éducatif en Difficulté

Le taux élevé de déperdition et les nombreuses insuffisances de l’enseignement limitent les opportunités d’emploi de beaucoup de jeunes.

  • En 2010 au Burkina, seulement 31 % des élèves au CM2 réussissent à l’Entrée en 6ème;
  • Cette même année, seulement 8.5 % des élèves en 3ème réussissent à l’Entrée en 2nd.
  • Le quotient élèves – enseignant par classe atteint 90:1.
  • Il n’existe pas de programme extra-scolaire rigoureux pour accompagner l’éducation conventionnelle des classes.
  • Les services de répétition sont chers, et la majorité des répétiteurs sont  sans qualification et sans formation.
  • Nombreux sont les parents pauvres et analphabètes qui ne peuvent accompagner l’apprentissage de leurs enfants.

L’Insuffisance de Programmes de Développement Professionnel

Même pour les jeunes les plus instruits, les universitaires dans la plupart des cas, l’avenir est très souvent incertain.

  • Le manque de moyens financiers conduit à un fort taux de déperdition.
  • Le taux de chômage parmi les diplômés est élevé.
  • Le manque de mentors, particulièrement pour les étudiants de milieux défavorisés.
  • Les services d’aide à l’emploi offerts par les structures publiques et privées sont accessibles à peu d’étudiants.
Une Initiative Salvatrice
Like Us On Facebook